Service de Chirurgie Cardio Vasculaire et Thoracique du CHU de Dijon

Les Pontages aorto-coronariens

Anatomie

Les artères coronaires sont des artères situées à la surface du cœur et qui apportent le sang pour faire fonctionner le cœur. Il existe trois principales artères coronaire à la surface du coeur : l’interventriculaire antérieure, la circonflexe et la coronaire droite. Les deux premières naissent d’un tronc commun.

Figure1

La maladie coronaire

Ces artères peuvent être le siège de dépôts qui vont boucher l’intérieur de l’artère comme dans une canalisation qui se bouche avec les impuretés. Ces dépôts sont appelés ‘plaques d’athérome’ et vont empêcher un apport suffisant de sang pour faire fonctionner le cœur.

Figure 2

Les facteurs qui favorisent l’apparition et le développement de ces plaques d’athérome sont : des facteurs familiaux, l’âge, le cholestérol, le tabac, le diabète et l’hypertension artérielle. Il faut donc bien contrôler tous ces facteurs pour éviter l’apparition de plaques d’athérome.

Cette maladie est responsable le plus souvent de douleurs à la poitrine à l’effort, ces douleurs sont appelées ‘angine de poitrine’ ou ‘angor’. Les patients souffrant de diabète ne ressentent habituellement pas ces douleurs. Le cœur peut également avoir du mal à fonctionner à cause de cette maladie, ce qui causera un essoufflement à l’effort. Une plaque peut également se détacher et boucher complètement l’artère : c’est l’infarctus du myocarde.

Traitement

Le premier traitement consiste à contrôler tous les facteurs de risque : arrêt du tabac, hygiène de vie avec une alimentation équilibrée et pas trop grasse, exercice physique régulier. Il faut aussi des traitements médicamenteux en fonction des maladies associées : médicaments pour l’hypertension, le cholestérol, le diabète.

Si la maladie des artères coronaires est très évoluée, il faudra améliorer l’apport de sang au cœur. Pour cela, il y a 2 possibilités :

- la dilatation de l’artère par un ballon avec la mise en place d’un ‘stent’ ou ressort qui maintient l’artère ouverte.

- Les pontages aorto-coronariens qui sont proposés par votre cardiologue si la maladie des artères est trop évoluée et pas accessible à un traitement par dilatation « sans ouvrir »

Le principe est de prendre une artère ou une veine que l’on va brancher sur l’artère coronaire en aval de la lésion et qui ramènera plus de sang pour vasculariser le coeur. On prend habituellement les artères mammaires qui sont des artères passant dans le thorax, derrière les côtes et une veine au niveau de la jambe : la veine saphène interne.

Figure 3

L’intervention

La cicatrice est verticale en avant du thorax. On coupe l’os (le sternum) pour accéder au cœur. Celui-ci se consolidera en 2 mois environ après l’intervention, comme pour une fracture.

Le premier temps de l’intervention est le prélèvement des greffons qui permettront de réaliser les pontages : artères mammaires et veine saphène.

Le deuxième temps est le branchement des greffons sur les artères du cœur. Ce branchement se fait en suturant à l’aide d’un fil très fin. Le chirurgien travaille avec des lunettes grossissantes.

Figure 4Figure 5

Les pontages peuvent se faire soit sous circulation extra-corporelle, c'est-à-dire en arrêtant le coeur et en le remplaçant par une machine soit « à cœur battant », c'est-à-dire sans arrêter le cœur. Votre chirurgien vous expliquera quelle technique est la plus appropriée pour vous. On peut réaliser jusqu’à 4 ou 5 pontages aorto-coronariens lors d’une intervention.

Figure 6

Vous êtes hospitalisé quelques jours en service de réanimation après l’intervention, puis dans le service de chirurgie cardiaque. La durée moyenne d’hospitalisation pour cette intervention est de 6 à 10 jours.

Cette intervention nécessite une rééducation après l’intervention. Celle-ci peut se faire en interne, vous êtes alors hospitalisé dans le centre de réeducation en sortant du service de chirurgie cardiaque, ou alors en externe, vous rentrez à domicile après l’hospitalisation et vous êtes convoqués par le centre de rééducation pour des séances journalières 3 fois par semaine.

Mentions légales