Service de Chirurgie Cardio Vasculaire et Thoracique du CHU de Dijon

ANATOMIE DU THORAX

L’appareil respiratoire est composé de deux entités anatomo-physiologiques :

- les voies aériennes : permettant le passage de l’air de la bouche ou le nez vers les poumons et les alvéoles pulmonaires

- la zone respiratoire : permettant les échanges gazeux (absorption de l’oxygène et rejet du dioxyde de carbone)

Les voies respiratoires sont divisées en deux parties :

1 : les voies aériennes supérieures qui sont extrathoraciques et qui comprennent :
- la bouche
- le nez
- le pharynx (carrefour aéro-digestif)
- le larynx

2 : les voies aériennes inférieures qui sont intrathoraciques et qui comprennent:
- la trachée
- les bronches
- les bronchioles

La zone respiratoire est représentée par les alvéoles pulmonaires

ANATOMIE DE L’ARBRE TRACHEO-BRONCHIQUE

La trachée étendue du larynx jusqu’à la division en deux bronches souches, est un conduit cylindrique aplati en arrière formé par l’empilement de 15 à 20 pièces cartilagineuses. Elle mesure 11 à 12 cm de longueur pour 12 à 15 mm de diamètre chez l’adulte.
La carène représente la division de la trachée en deux bronches souches : droite et gauche.

A droite, le poumon est divisé en trois parties ou lobes : supérieur, moyen et inférieur.
A gauche, le poumon est divisé en 2 lobes : supérieur et inférieur.

Les bronches souches font suivre une ramification différente selon la latéralité :

A droite : la bronche souche donne naissance à une bronche lobaire supérieure puis devient le tronc intermédiaire qui se termine par la bifucation lobaire moyenne-lobaire inférieure.

A gauche : la bronche souche donne naissance à une bronche lobaire supérieure puis devient bronche lobaire inférieure. La bronche lobaire supérieure donne deux troncs : culminal (équivalent gauche de la lobaire supérieure droite) et lingulaire (équivalent gauche de la lobaire moyenne.

Lors du cycle respiratoire, le sang provenant du cœur passe dans les artères pulmonaires droites et gauches. Après avoir libéré le dioxyde de carbone et s’être enrichi en oxygène au niveau des alvéoles pulmonaires, le sang rejoint les veines pulmonaires supérieures et inférieures droites et gauche puis retourne au cœur pour est distribué dans la circulation générale.

Limitant une cavité virtuelle, la plèvre n’est en fait qu’un feuillet unique qui tapisse d’une part la paroi, le diaphragme et le médiastin : c’est la PLEVRE PARIETALE, d’autre part le poumon : c’est la PLEVRE VISCERALE. Au niveau du poumon, la plèvre viscérale présente des invaginations appelées scissures qui délimitent les lobes.

Il existe deux scissures à droite et une à gauche. A droite, la grande scissure sépare en arrière lobes supérieur et inférieur, en avant moyen et inférieur ; la petite scissure sépare en avant lobes supérieur et moyen.

ANATOMIE VASCULAIRE

Chaque poumon reçoit une artère pulmonaire et donne deux veines : supérieure (drainant les lobes supérieur et moyen à droite) et inférieure.
La division vasculaire suit grossièrement celle des lobes.

Mentions légales