Service de Chirurgie Cardio Vasculaire et Thoracique du CHU de Dijon

CHIRURGIE DE LA TRACHEE

La trachée est l’axe aérien principal qui s’étend du larynx aux deux bronches souches.

La pathologie chirurgicale de la trachée est dominée par les sténoses et les tumeurs trachéales. Les sténoses trachéales sont souvent secondaires à une intubation prolongée (chez des patients nécessitant une ventilation mécanique prolongée). Les tumeurs trachéales sont rares (0.1 % de tous les cancers). Les types les plus courants de cancer sont le carcinome épidermoïde et le carcinome adénoïde kystique.

Cliniquement, les patients ayant une sténose trachéale présentent une gêne respiratoire à l’inspiration associée à un tirage des muscles respiratoires accessoires. La respiration devient bruyante et de plus en plus difficile avec l’aggravation du degré de sténose. Les symptômes les plus courants chez les patients présentant un cancer de la trachée sont:

- toux sèche ;

- dyspnée ;

- voix rauque ;

- difficulté à avaler (par compression de l’œsophage);

- crachats de sang ;

- une respiration sifflante.

Ces symptômes sont courants dans de nombreuses conditions autres que le cancer. Toutefois, il est important d'informer votre médecin si vous ressentez un de ces symptômes.

Les sténoses trachéales modérées peuvent être traitées médicalement par des prothèses permettant de maintenir une lumière trachéale correcte pour la ventilation. Mais les sténoses sévères seront traitées chirurgicalement. Ce traitement chirurgical consiste souvent à réaliser une résection de la partie malade de la trachée suivie d’une anastomose trachéale bout à bout pour rétablir la continuité.

Le traitement du cancer de la trachée dépendra de plusieurs facteurs (l'état général du patient, la localisation et la taille de la tumeur et l’absence de métastases). Les principaux traitements du cancer sont la chirurgie (résection-anastomose) et/ou la radiothérapie.

La résection –anastomose trachéale :

La voie d’abord de la trachée dépendra de la localisation de la partie à réséquer (cervico-sternotomie pour la partie cervicale et thoracique haute de la trachée / thoracotomie postéro-latérale droite pour le 1/3 inférieur de la trachée).
La problématique de la chirurgie trachéale est la ventilation en pré et per-opératoire pour assurer le maintien d’une bonne oxygénation sans gêner le chirurgien à réaliser son geste. Il existe différents moyens techniques pour y remédier et la technique utilisée dépendra des habitudes de chaque équipe chirurgicale et anesthésique :

1. une intubation trachéale avec un tube fin et utilisation d’une « jet ventilation » i.e. ventilation rapide sous pression.

2. intubation directe de la trachée distale par le chirurgien avec une sonde trachéale normale ou souple.

3. réalisation du geste sous ECMO (Extra-Corporeal Membrane Oxygenation): arrêt total de la ventilation des 2 poumons avec un circuit d’oxygénation extra-corporelle (semblable à la CEC (Circulation Extra-Corporelle) en chirurgie cardiaque) utilisant une canule artérielle et une canule veineuse si sternotomie ou bien une double canule veineuse si thoracotomie postéro-latérale.

Figure 1 Figure 2 Figure 3
Mentions légales